Un mardi en rouge (mais pas que)

Beaucoup de photos dans cet article… peut être trop… tant pis. Deux raisons :

La première est la visite, à la galerie Da-End, de l’exposition Erotica de Daido Moriyama (pour moi un des plus grands photographe contemporain, si ce n’est le plus grand) que je ne peux que vous conseiller.

La seconde c’est mon fuji X100, merveilleux petit appareil photo, qui me correspond entièrement (Un peu lent, imprévisible, solide, capable de fulgurances). Les photos sont prises en jpeg, avec un travail très minime de post-production pour la couleur, que vous puissiez voir la qualité de cet appareil, particulièrement en basse lumière. En tout cas, j’ai trouvé mon compagnon de vagabondage !

La combinaison de ces deux éléments m’a donné une irrépressible envie d’appuyer sur le déclencheur.

L’exposition Moriyama

Des reflets, du rouge et des reflets rouges…

Pour rester dans cette ambiance japonaise, je suis allé dîner dans ma cantine nippone préférée, chez Sapporo, rue Daunou.

Et pour finir, cet « instant décisif » comme disait Cartier-Bresson d’une touriste japonaise prenant des photos au jardin du Luxembourg.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s