La cathédrale s’achève dans les flammes…

La cathédrale de Reims fut grandement endommagée par les bombardements allemands de la première guerre mondiale, incendiant la charpente et détruisant quantité de statues dont le fameux Ange au sourire qui s’éclata au sol en 22 morceaux.

Puis la cathédrale fut reconstruite… Et certaines voix, non des moindres, s’élevèrent contre cette reconstruction, dont celle du fort talentueux Gabriele D’Annunzio :

« La cathédrale n’a jamais été aussi belle. La cathédrale s’achève. La cathédrale s’achève dans les flammes. On a envie de tomber à genoux devant ce miracle. Qu’on ne touche pas aux statues, qu’on ne fasse pas de réparations… »

La cathédrale s'achève dans les flammes...

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s