Une lueur d’espoir

Samedi soir, je rentre du travail, il est aux alentours de dix-neuf heures et la température celle d’un mois de juillet. Je remonte l’Avenue Gabriel quand, à une quinzaine de mètres devant moi, une voiture qui tournait à droite heurte un scooter. Malgré la faible vitesse des deux véhicules, le bruit sourd est impressionnant.

Loin de me retrouver seul à porter secours aux accidentés nous fûmes une dizaine de personnes à agir dans le calme autour de l’accident : Libérer la cheville du conducteur bloqué sous le scooter, calmer, rassurer et faire asseoir la fille du conducteur âgée de dix-sept ans, sécuriser la circulation, calmer la jeune conductrice de la voiture (de son père) en état de choc, prévenir les secours, garer le scooter et la voiture pour libérer la circulation, un employé du restaurant Laurent a même amené plusieurs bouteilles d’eau pour que tout le monde puisse se désaltérer.

En attendant les secours, tout le monde garda son calme, le conducteur du scooter rassurant même la jeune automobiliste. Ce ne fut que paroles apaisantes, gestes de sympathie. Les pompiers puis les policiers arrivèrent, firent leur travail avec bonhommie et professionnalisme.

Cette demi-heure ou tout le monde porta secours, ou personne n’incrimina personne, ou la solidarité joua, ou les conversations furent posées et compatissantes et les paroles rassurantes fut pour moi, avec le recul, une vraie bulle d’espoir, un moment de ce que George Orwell appelait la « common decency », la décence commune.

Après cela je suis reparti sur mon vélo plus prudent mais plus léger. Le soir même le conducteur du scooter m’envoyait un message pour me rassurer sur son état et celui de sa fille.

Parfois il faut des moments comme ceux-là pour nous redonner espoir dans l’espèce humaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s